Watchmanga.fr » Divers » Comment se débarrasser pour de bon de la gale qui ne partir naturellement

Comment se débarrasser pour de bon de la gale qui ne partir naturellement

Comment se débarrasser pour de bon de la gale qui ne partir naturellement

4.9/5 - (32 votes)

La gale est une maladie de la peau causée par un acarien (Sarcoptes scabiei). Elle se manifeste par des démangeaisons intenses et des lésions cutanées.

La gale est très contagieuse, elle peut se transmettre par contact direct ou indirect.

Les personnes les plus touchées sont les enfants, les personnes âgées et les personnes vivant dans des collectivités comme les écoles, les crèches, les maisons de retraite… Cette maladie est particulièrement répandue dans ces lieux car le parasite vit dans la peau et ne se transmet pas par l’air.

Il faut donc prendre certaines précautions pour éviter de contaminer son entourage.

Qu’est-ce que la gale ?

La gale est une maladie contagieuse causée par un acarien. Elle se transmet souvent par contact direct, mais il peut également arriver que l’acarien soit transmis via des objets portés à la bouche.

Les symptômes de la gale sont très variés et dépendent du type d’acarien en cause.

Les symptômes de la gale

La gale est une maladie contagieuse due à un acarien microscopique. Elle se caractérise par des démangeaisons intenses, parfois accompagnées de lésions et de surinfections.

La gale est provoquée par la pénétration dans la peau d’un acarien : le sarcopte. Se manifestant notamment sous forme élémentaire, cette affection est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes.

Les symptômes de la gale ? Une personne atteinte de gale présente des démangeaisons chroniques et intenses au niveau du dos, des membres, des fesses et/ou du visage. Des lésions cutanées peuvent également apparaître après quelques semaines ou mois d’infection (papules, vésicules, croûtes. ). Ces lésions sont souvent recouvertes de squames blanchâtres qui forment comme un épaississement cutané indolore (hyperkératose). Cette maladie est transmise par contact avec une personne infectée ; elle se transmet facilement entre individus mais aussi via les objets porteurs de parasites tels que draps, serviettes… Pour vous protéger contre la gale : Utilisez des produits spécifiques pour traiter votre logement contre les acariens (les sprays anti-acariens).

Les causes de la gale

La gale est une maladie de la peau très contagieuse, qui se transmet par contact direct. Elle provoque des démangeaisons intenses qui entraînent le grattage de la peau.

La gale sévit dans les pays chauds et humides. Cette maladie est due à un parasite microscopique appelé scabiose acarien ou sarcopte.

Il se multiplie très rapidement dans l’organisme et provoque des lésions cutanées, notamment au niveau du cuir chevelu.

Les facteurs de risque de la gale

La gale est une maladie de la peau très contagieuse. Elle s’attrape par les contacts directs ou indirects, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire que le parasite soit en contact direct avec la personne atteinte pour réussir à transmettre sa maladie.

Les facteurs de risques de l’infection sont le contact avec des objets contaminés, tels que les vêtements et les serviettes dans un hôtel ou un centre médical, mais surtout avec des animaux.

Les facteurs qui augmentent le risque d’infection sont : Le manque d’hygiène personnelle et corporelle (nettoyer régulièrement les parties du corps touchées), le contact sexuel non protégé avec une autre personne présentant des symptômes similaires, entrer en contact avec une personne déjà infectée ou ayant été en contact avec une personne infectée.

La transmission se fait par voie respiratoire (aérosols) lorsqu’on tousse ou éternue à proximité immédiate d’une personne affectée, par voie cutanée (contact direct) lorsqu’un sujet atteint crache du sang ou éternue après avoir touché son visage et son nez, par ingestion d’œufs crus contenus dans les vêtements contaminés, à travers des piqûres sur la peau causées par des insectes porteurs de larves infectantes.

Le traitement de la gale

La gale est une maladie parasitaire due à un acarien (Sarcoptes scabiei). Elle se manifeste par des démangeaisons et des lésions cutanées.

Les signes cliniques sont variables en fonction de la localisation du parasite dans le corps: les personnes ayant un système immunitaire affaibli peuvent présenter des lésions plus importantes au niveau du cuir chevelu, alors que les personnes dont le système immunitaire est normal ne développeront pas de lésions sur les mains ou les pieds.

L’incubation varie entre 1 semaine et 3 mois.

La gale humaine se transmet par contact direct avec la peau, mais aussi par contacts indirects comme la literie ou les vêtements contaminés.

Le traitement repose sur une administration locale d’un acaricide à base de benzoate de benzyle ou de kétoconazole.

La durée du traitement varie en fonction de la gravité et du type de gale traitée, il peut aller jusqu’à 2 semaines pour certaines formes graves.

La prévention de la gale

La gale est une maladie cutanée due à un parasite qui se transmet par contact direct, notamment par le biais de la literie.

Il s’agit d’une maladie très contagieuse.

Les personnes les plus exposées sont les enfants et les personnes âgées.

La gale provoque des démangeaisons intenses, des lésions cutanées et des surinfections. Elle peut également provoquer des complications oculaires et respiratoires. Pour prévenir la gale, il convient de respecter certaines règles d’hygiène : nettoyer régulièrement sa literie avec un produit adapté (attention aux lessives à base de chlore), ainsi que son mobilier (matelas, lit…).

Lorsqu’un cas de gale est suspecté chez un proche, il convient d’en informer rapidement le médecin traitant afin qu’il puisse prescrire un traitement adéquat. Enfin, il est primordial de veiller au respect scrupuleux des mesures d’hygiène personnelle (lavage fréquent des mains et utilisation systématique du savon) pour limiter la propagation de cette infection parasitaire.

Il n’y a que le traitement au vinaigre blanc qui marche. Sinon, il faudra un traitement au Permethrine ou à la deltaméthrine.